Chômage, période d'essai et rupture à l'initiative du salarié ?

Question détaillée

Question posée le 19/12/2017 par Anonyme

Bonjour,

Ma femme est au chômage depuis mi-Mars 2017, suite à une rupture conventionnelle avec son ancien employeur. Cela lui ouvrant droit à l'allocation chômage pour une durée 2 ans.

Depuis hier, elle est en période d'essai (2 mois, pour un CDI) chez un nouvel employeur.

Mais suite à cette première journée, elle ne me parait pas très convaincue par le poste.

Si elle met fin à la période d'essai, pourra-t-elle continuer à percevoir l'allocation chômage ?

(Elle n'avait pas retravaillé depuis sa rupture conventionnelle)

Merci par avance de votre réponse

Cordialement

Signaler cette question

1 réponse d'expert

Réponse envoyée le 23/12/2017 par François

Bonjour,

Sachez qu'étant donné que les allocations de chômage sont réservées aux personnes qui sont involontairement privées d'emploi, votre épouse risque de ne pas pouvoir toucher ces allocations si elle prend l'initiative de rompre sa période d'essai. Pouvez-vous préciser pourquoi elle n'est pas convaincue par son poste ? A-t-elle des faits à reprocher à son employeur ?

Bien sincèrement.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !