Abandon de poste puis démission

Question détaillée

Question posée le 24/01/2017 par Graciela

Bonsoir,

Je me permets de vous écrire car j'ai une situation assez compliquée à éclairer si cela est possible.

Alors voilà tout, j'avais un CDI dont ma période d'essai a commencé le lundi 9 janvier.

Or pour des raisons personnelles je ne suis restée que 3heures dans la matinée et j'ai décidé de ne plus jamais revenir. Donc j'ai fait un abandon de poste.

De plus, ce jour-là, j'étais censée passer dans l'agence d'hôtesse afin de signer mon CDI que je n'aurai pas vu, ni lu, ni signé au final.

J'ai au bout d'une semaine, le mardi 17 janvier, envoyé ma lettre de démission à l'agence d'hôtesse en lettre recommandée avec signature, qui a été donc signée le lendemain, le mercredi 18 janvier.

Mes questions sont les suivantes:

- J'ai retrouvé un CDI ailleurs, est-ce que j'ai le droit de le signer tout en sachant que j'ai démissionné dans l'autre entreprise ?

Je leur ai déjà envoyé mes documents nécessaires afin de constituer mon nouveau contrat.

- Je suis déjà inscrite au pôle emploi, avec mon ancien emploi où il me reste précisément 631 jours d'indemnités. Du coup, ma question c'est de savoir si en ayant fait un abandon de poste au bout de 3h, est-ce que j'ai toujours le droit au chômage mais aussi, sans nouvelles de l'agence d'hôtesse, dois-je déclarer les 3h auprès de pôle emploi ? Sachant que je n'ai pas reçu la fin de mon contrat, ni mon bulletin de salaire par l'agence d'hôtesse ?

Est-ce que meme en n'ayant pas vu, ni lu, ni signé mon contrat (car je devais passer le premier jour de ma période d'essai à l'agence mais vu que je suis partie au bout de 3h je n'aurai jamais eu l'occasion de voir le contrat), pensez-vous qu'ils m'ont déclaré auprès de l'Urssaf ? (Pour pôle emploi) car si je déclare que je n'ai pas travaillé, cela peut sûrement coincer au niveau de mon indemnisation de ce mois de janvier. Mais si je déclare que j'ai travaillé trois heures, je n'ai aucun justificatif.

Voilà voilà ma situation un peu compliquée.

Merci

Signaler cette question

1 réponse d'expert

Réponse envoyée le 27/01/2017 par François

Bonjour,

Le fait d'avoir quitté votre précédent employeur ne vous empêche absolument pas de signer un nouveau CDI. Par ailleurs, vous ne perdez pas vos droits aux allocations de chômage. Sachez cependant que ces allocations sont en principe réservées aux personnes qui sont involontairement privées d'emploi. En conséquence, vous n'y aurez pas droit si vous démissionnez de votre nouvel emploi sans que cette démission puisse être jugée légitime.

Pouvez-vous préciser pourquoi vous avez quitté votre précédent emploi au bout de trois heures ?

Bien sincèrement.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider