Comment parler d'un ancien licenciement en entretien d'embauche ?

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2021

Sommaire

Comment parler d'un ancien licenciement en entretien d'embauche ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Nouvel entretien d'embauche, nouvelle chance !

Un salarié qui se retrouve face à un recruteur après avoir été licencié peut être mal à l'aise et ne pas savoir quelle attitude adopter pour ne pas perdre ses chances d'obtenir le poste :

  • Faut-il attendre que le recruteur vous évoque votre licenciement pour en parler ?
  • Faut-il mentir et ne pas l'évoquer ?
  • Comment en parler ?

Autant de questions qu'il est légitime de se poser et qu'il vaut mieux étudier à l'avance. Voici les erreurs à ne pas commettre afin de faire passer la pilule d’un ancien licenciement lors d’un entretien d’embauche.

1. Ne pas cacher la vérité

Il vaut mieux assumer plutôt que de devoir justifier par n'importe quel moyen un trou dans son CV :

  • Quoiqu'il en soit, le recruteur abordera la question de votre précédent emploi : n'abordez pas en premier le sujet, il n'y a aucun intérêt à vous lancer dès le début de l'entretien dans vos explications.
  • Dans le cas d'un licenciement pour faute : la plupart des recruteurs seront prêts à vous donner une seconde chance à condition que vous assumiez vos erreurs et que vous les avez comprises.
  • Faire l'impasse sur votre précédent emploi et sur les raisons qui vous ont poussées à le quitter est un exercice complexe qui peut se retourner contre vous :
    • de plus en plus de recruteurs n'hésitent pas à se renseigner de leur côté ;
    • une chance vous est donc donnée d'expliquer votre licenciement avant que ce soit votre ex-employeur qui le fasse.

2. Ne pas critiquer son ancien employeur

Critiquer votre ancien employeur pourrait laisser penser à votre recruteur que la même situation pourrait se reproduire si vous étiez à nouveau face à un désaccord : dénigrer votre ancienne entreprise est donc à proscrire même si vous pensez que votre licenciement n'est pas légitime.

3. Ne pas se dévaloriser

Les accidents professionnels sont aujourd'hui fréquents, surtout avec les nombreux plans sociaux mis en place chaque année. Les recruteurs sont à la recherche de profils dotés d'une confiance en eux, vous dévaloriser risque de compromettre vos chances de décrocher le poste :

  • une personne licenciée n'est pas synonyme de mauvais candidat ;
  • vous devez expliquer clairement et simplement les raisons de votre licenciement et ce, même si vous avez été licencié pour faute grave ou lourde : l'honnêteté est le maître mot pour obtenir la confiance de votre recruteur ;
  • ce licenciement ne doit en aucun cas remettre en cause vos ambitions professionnelles : prenez confiance en vous et gardez la tête haute lorsque le moment sera venu d'évoquer votre licenciement.

4. Ne pas essayer de rester vague

Pour ne pas semer le doute, mieux vaut être précis et éviter les explications du type « je n'étais plus en accord avec la stratégie de mon entreprise » ou bien « le point de vue de mon employeur n'était pas le mien » :

  • Votre recruteur a besoin d'informations précises : des réponses évasives pourraient laisser penser que vous avez quelque chose à vous reprocher et à cacher.
  • Si vous tentez de lui cacher un élément, n'oubliez pas qu'ils ont l'habitude de déceler les comportements douteux : une attitude, des paroles hésitantes et vous perdrez toutes vos chances de gagner sa confiance.

Pour lever ces suspicions vous devrez donc être précis sur les raisons de votre départ afin de rassurer votre recruteur. Jetez la faute sur quelqu'un d'autre ne sera pas non plus à votre avantage : les torts sont souvent partagés alors assumez vos erreurs et expliquez-les.

5. Ne pas s’éterniser sur le sujet

Ce n'est pas parce qu'il est important d'aborder le sujet de votre licenciement qu'il faut pour autant que cet échange s'éternise :

  • des explications trop compliquées peuvent faire douter votre recruteur sur votre capacité d'analyse ;
  • vous devez le rassurer brièvement avec sincérité ;
  • il a besoin de savoir que vous êtes à présent tourné vers l'avenir et prêt à intégrer une nouvelle fonction.

Besoin d’autres conseils pour cartonner à son entretien d’embauche ?

Aussi dans la rubrique :

Rupture côté employeur

Sommaire

Licenciement

Licenciement injustifié Formalités licenciement Lettre de licenciement remise en main propre Licenciement pour faute lourde Licenciement économique collectif Rupture du contrat de travail Indemnité compensatrice de congés payés Inaptitude totale Information de la DIRECCTE d'un licenciement économique de plus de 10 salariés Licenciement pour vol Demande de convocation en audience de conciliation des prud'hommes pour licenciement abusif Licenciement pour faute Indemnité supra légale Nullité du licenciement Entretien préalable au licenciement Jours de carence et licenciement Contestation d’un licenciement injustifié auprès de l’employeur Licenciement pour inaptitude médicale Licenciement prud'hommes Licenciement suite à un accident du travail 7 recours pour faire face à un licenciement arbitraire Procédure licenciement Après un licenciement Que faire en cas de faute grave d'un salarié ? Licenciement pour insuffisance professionnelle Droits des salariés lors d'un licenciement économique Licenciement pour abandon de poste Ordre des licenciements Reclassement Licenciement pour cause de liquidation judiciaire Contrat de travail : comment éviter d'avoir à faire son préavis ? CPF et licenciement Licenciement pour absences répétées Convocation à l'entretien préalable de licenciement Licenciement pour restructuration Notification d’un licenciement économique Licenciement pour maladie professionnelle Licenciement pour retard Incompatibilité d'humeur au travail Licenciement économique Plan de sauvegarde de l'emploi Contester un licenciement Notification de licenciement pour abandon de poste Licenciement pour absence injustifiée Contestation du licenciement économique Procédure en cas de licenciement économique Convocation à un entretien préalable de licenciement pour faute grave ou lourde Lettre de licenciement pour faute grave ou lourde Indemnité transactionnelle Licenciement pour maladie Licenciement sans préavis Faute simple Demande de dispense de tout ou partie du préavis Licenciement en CDI Licenciement pour inaptitude Notification à la DIRECCTE d’un licenciement économique de 1 à 9 salariés Licenciement avec transaction Licenciement d'une femme enceinte Indemnités de licenciement Droit du travail et licenciement Cif et licenciement Licenciement d'un salarié protégé Licenciement pour insubordination Conséquences du licenciement sur la protection sociale Préavis licenciement Licenciement économique individuel Préparer son entretien de licenciement Transaction suite à licenciement Refus de travailler Lettre de licenciement Indemnités de licenciement imposables Licenciement pour inaptitude avec danger immédiat Licenciement pour faute grave Motif licenciement Contrat de sécurisation professionnelle Licenciement CESU

Plan de départ volontaire

Plan de départ volontaire

Rupture pendant la période d'essai

Délai de prévenance

Ces pros peuvent vous aider