Quitter un emploi

Le contrat de travail ne peut pas avoir de durée illimitée (même pour un CDI), sa fin est inéluctable. La rupture du contrat de travail provient principalement de la décision de l'une des parties au contrat (employeur ou salarié), voire des deux à la fois. Ooreka vous dit tout dans son dossier.

1. Rupture du contrat à l’initiative de l’employeur

Licenciement et rupture du CDD sont les deux modes de rupture du contrat de travail à l’initiative de l’employeur. Le droit du licenciement en France est strictement encadré : il impose de nombreuses obligations à l'employeur et offre aux salariés une protection accrue. Le point avec Ooreka.

Accéder à la rubrique

2. Rupture du contrat à l’initiative du salarié

Démission, prise d’acte de la rupture du contrat et fin du CDD pour occuper un emploi en CDI sont les trois modes de rupture du contrat de travail à l’initiative du salarié. Ooreka vous explique les modalités et formalités dans ses articles.

Accéder à la rubrique

3. Rupture du contrat d'un commun accord

La rupture conventionnelle et la rupture du CDD d'un commun accord sont des modes de rupture du contrat de travail strictement encadrés par le Code du travail. Ooreka vous dit tout ce que vous devez savoir.

Accéder à la rubrique

4. Rupture des contrats aidés

Les contrats aidés sont porteurs d'aides à l'embauche. Contrat d’avenir et contrat d’accompagnement dans l’emploi en sont deux exemples. Caractéristiques et modalités de rupture, Ooreka vous dit tout ce qu’il faut savoir.

Accéder à la rubrique