Salarié

À jour en Octobre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Le salarié est celui qui effectue une prestation de travail sur demande de son employeur en contrepartie d'une rémunération.

Le contrat de travail unit deux acteurs :

Tous les délais à respecter dans le cadre d'un CDD

À la différence de l'employeur, le salarié est obligatoirement une personne physique.

Qualité de salarié : due à l'existence d'un contrat de travail

S'il n'y a pas de contrat de travail, nul ne peut se prévaloir de la qualité de salarié.

L'existence d'un contrat de travail, due principalement à l'existence d'un lien de subordination, implique l'existence d'une personne qualifiée de « salarié ».

C'est parce qu'il y a contrat de travail qu'il y a salarié, peu importe la forme et la nature de ce contrat (écrit, verbal, à durée indéterminée ou déterminée, etc.).

Le salarié a une fonction bien spécifique

En contrepartie d'une rémunération, le salarié accomplit une tâche reçue de son employeur et sous son autorité.

Au regard du droit, le salarié est celui qui :

  • exécute un travail à accomplir reçu de son employeur,
  • se soumet aux pouvoirs de son employeur (instructions, direction, gestion, discipline),
  • perçoit une rémunération en contrepartie de sa prestation.

Salaire ne veut pas dire contrat de travail pour le salarié

Contrairement à une idée reçue, ce n'est pas le salaire qui fait le salarié mais bien l'accomplissement d'une prestation dans le cadre d'un lien de subordination.

Prestation ne signifie pas toujours contrat de travail

Mais toute prestation n'est pas forcément une « prestation de travail ».

La réalisation d'une prestation dans certains cas n'implique pas l'existence d'un contrat de travail :

  • bénévolat (au service d'une association, par exemple) ;
  • entraide familiale ou amicale (coup de main donné pour déménager, par exemple).

Relation de travail : prestations durables

Par contre, des prestations durables en nombre et en valeur peuvent induire l'existence d'une relation de travail, surtout si elles sont effectuées dans un contexte :

  • d'obéissance à une autorité ;
  • et de respect d'une discipline et/ou d'une organisation globale dans laquelle s'insère la prestation (agent commercial dirigé comme un VRP au sein d'un réseau de distribution).

Le salarié est nécessairement une personne physique

Contrairement à l'employeur qui peut aussi être une personne morale, le salarié est obligatoirement une personne physique.

Cette nécessité découle de la nature même du contrat de travail et des rapports employeur/salarié puisqu'il y a :

  • recrutement et embauche de l'un par l'autre ;
  • subordination de l'un à l'autre ;
  • exécution d'une prestation « individuelle » de travail par l'un au service de l'autre.

Droits et devoirs du salarié : obligations

En contrepartie de droits et garanties juridiques et sociales, le salarié est tenu de respecter un certain nombre de devoirs vis-à-vis de son employeur.

Fondements des droits et devoirs du salarié : les textes

La qualité de salarié implique des droits et obligations qui proviennent :

  • du droit du travail : conventions et accords internationaux dont la France est signataire, Code du Travail, conventions et accords collectifs dont ceux d'entreprise, accords atypiques, usages d'entreprise et engagements unilatéraux de l'employeur,
  • du droit de la sécurité sociale : Code de la Sécurité Sociale, conventions et accords collectifs - dont ceux d'entreprise – portant sur la protection sociale et la prévoyance, règlement UNEDIC (indemnisation chômage),
  • du contenu du contrat de travail qui vaut loi entre les parties à condition que les clauses soient conformes au droit du travail et à celui de la sécurité sociale.

Non respect de ses devoirs par le salarié : des risques encourus

Le salarié est dans l'obligation de respecter ses devoirs. À défaut, il peut être sanctionné par l'employeur qui peut user de son pouvoir disciplinaire.

Selon l'importance du non-respect de l'un ou l'autre devoir, l'employeur peut décider plusieurs choses :

 
Décision de l'employeur Explications
Rompre le contrat de travail du salarié pour ce motif
  • Licenciement pour faute si le contrat est à durée indéterminée ;
  • ou rupture anticipée pour faute grave si le contrat de travail est à durée déterminée.
Engager la responsabilité personnelle du salarié
  • Responsabilité civile s'il a commis une faute lourde manifestant son intention de nuire à son employeur :
    • ex : détérioration volontaire de produits fabriqués par l'entreprise ;
    • l'employeur peut poursuivre le salarié devant un conseil de prud'hommes afin d'obtenir réparation financière de son préjudice et donc indemnisation par le salarié ;
  • Responsabilité pénale s'il a commis une infraction pendant le temps et/ou sur le lieu de travail :
    • ex : violences et séquestration à l'occasion d'une grève ;
    • le salarié sera poursuivi devant un tribunal correctionnel et s'exposera à condamnation au paiement d'amende voire à peine de prison : les poursuites pouvant être entreprises par l'employeur lui-même ou par les autorités de police et de justice.

Droits et devoirs du salarié : tableau explicatif

Voici un tableau synthétique des différents droits et obligations du salarié :

Droits et devoirs du salarié
Droits
  • Bénéfice des garanties légales (Accords Internationaux, Code du Travail, Code de la Sécurité Sociale, Règlement UNEDIC) :
    • indemnisation des arrêts maladie dont ceux provoqués par les accidents du travail ;
    • congés payés ;
    • majoration des heures supplémentaires ;
    • égalité professionnelle homme/femme ;
    • SMIC ;
    • représentation du personnel ;
    • remboursement des soins et dépenses de santé ;
    • maintien du contrat de travail en cas de transfert d'entreprise ;
    • procédure de licenciement avec entretien et notification motivée ;
    • indemnisation du chômage, etc.
  • Bénéfice des garanties conventionnelles (conventions et accords collectifs dont ceux d'entreprise) :
    • grille de classification/salaire minimum ;
    • majoration des indemnités de rupture du contrat de travail ;
    • mutuelle ;
    • amélioration du droit syndical, etc.
Obligations
  • Respect :
    • du contenu du contrat de travail ;
    • de l'autorité et des directives de l'employeur et/ou de ses représentants, ;
    • de l'organisation et/ou du fonctionnement de l'entreprise (ex : horaires de travail) ;
    • du règlement intérieur et des règles, normes et conditions d'hygiène et de sécurité ;
    • des biens et personnes dans l'entreprise, etc.
  • Soumission à des obligations générales (peu importe les stipulations du contrat de travail et de ses clauses) :
    • loyauté vis-à-vis de l'employeur (ex : interdiction de créer une entreprise concurrente pendant le cours du contrat de travail),
    • discrétion et secret de fabrique, etc.

Votre contrat de travail en ligne 100% personnalisable, fait par des avocats 

Modèles CDD / CDI

Vous cherchez un avocat ?

Besoin d'aide dans vos démarches ?

Demandez les conseils d'un spécialiste.

Gratuit et sans engagement !



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique contrat de travail

Tout le guide pratique