CDD objet défini

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2019

Sommaire

Le CDD à objet défini est un CDD réservé exclusivement à l'embauche d'ingénieurs et cadres destinés à être affectés à la réalisation d'un projet d'une durée limitée.

Le CDD à objet défini est un type de CDD qui a la spécificité de prendre fin dès lors que la mission pour laquelle il a été conclu s'achève.

L'utilisation de ce type de CDD est restreinte à certaines formes d'embauche et est réservée au secteur privé.

Il existe également d'autres types de contrats de travail :

CDD à objet défini : pour les ingénieurs et les cadres

Le CDD à objet défini ne peut servir que pour l'embauche de personnels appartenant à ces deux catégories.

Contrairement au CDD classique qui est à vocation universelle, le CDD à objet défini est réservé uniquement à l'embauche de salariés classés dans les catégories conventionnelles des ingénieurs et cadres.

Salariés pouvant être embauchés en CDD à objet défini

L'employeur qui utilise le CDD à objet défini ne peut embaucher que :

  • des salariés appartenant effectivement aux catégories des ingénieurs et cadres : pas de techniciens (même supérieurs), d'agents de maîtrise et d'« assimilés cadres » ;
  • des ingénieurs et cadres identifiés comme tels par leur diplôme, niveau de compétences et/ou expérience professionnelle ;
  • des salariés affectés à des missions relevant, par leur contenu et complexité, de leur classification conventionnelle d'ingénieurs et cadres.

Mauvaise utilisation CDD à objet défini : sanctions de l'employeur

Si l'employeur ne respecte pas ces dispositions, il s'expose à :

  • la requalification du CDD à objet défini en CDI ;
  • des sanctions pénales.

CDD objet défini : réaliser un projet précis et limité

Le CDD à objet défini appartient à la catégorie des CDD à terme imprécis : c'est la survenue d'un événement qui provoque sa fin et non pas l'écoulement d'une durée.

Ce qui motive et rend licite l'utilisation de cette forme de CDD, c'est l'existence d'un projet à mener à bien.

Ce projet doit présenter 5 caractéristiques :

  • il est limité dans le temps :
    • sa durée minimale est de 18 mois ;
    • sa durée maximale est de 3 ans ;
    • il ne peut pas être renouvelé ;
  • il impose, pour sa réalisation, le recours à des compétences d'ingénieurs et de cadres ;
  • il n'est pas lié à l'activité normale et permanente de l'entreprise ou à son rythme normal et permanent ;
  • il génère des emplois précaires dont les contrats de travail ont vocation à s'achever avec et à cause de lui ;
  • sa date de fin ne peut être ni prévue ni déterminée avec précision.

Modalités du CDD à objet défini : des règles spécifiques

Le CDD à objet défini est un contrat d'exception dont la mise en place et l'utilisation sont subordonnées à la conclusion d'un accord collectif.

Étant un CDD, le CDD à objet défini est soumis aux règles et grands principes régissant le CDD de droit commun.

Mais il est aussi soumis à des règles particulières.

Nécessité d'avoir un accord collectif (de branche et étendu ou, à défaut, d'entreprise).

Cet accord doit prévoir :

  • les nécessités économiques auxquelles ces contrats sont susceptibles d'apporter une réponse adaptée ;
  • les conditions dans lesquelles les salariés sous CDD à objet défini bénéficient de garanties relatives à :
    • l'aide au reclassement ;
    • la validation des acquis de l'expérience (VAE) ;
    • la priorité de réembauche et à l'accès à la formation professionnelle continue et peuvent, cours du délai de prévenance visé ci-dessous, mobiliser les moyens disponibles pour organiser la suite de leur parcours professionnel ;
  • les conditions dans lesquelles les salariés sous CDD à objet défini ont priorité d'accès aux emplois en contrat à durée indéterminée dans l'entreprise.

Obligation d'embaucher par voie de contrat écrit.

Clauses obligatoires :

  • celles du CDD de droit commun ;
  • les siennes propres ;
  • l'impossibilité de procéder à son renouvellement.

Modalités spécifiques de rupture adaptée à sa nature.

Ce contrat prend fin :

  • en même temps et à cause de la fin du projet pour lequel il a été conclu ;
  • sous réserve de la notification au salarié (par l'employeur) de la survenue de cet événement deux mois, au minimum, avant l'échéance ;
  • de façon anticipée par décision, ou de l'employeur, ou du salarié, découlant d'une raison réelle et sérieuse, et ceci à échéance fixe soit :
    • au bout de 18 mois ;
    • à la date du second anniversaire de sa conclusion.

Versement, par l'employeur au salarié, d'une indemnité de fin de contrat.

  • Si le contrat est rompu de façon anticipée par l'employeur ;
  • si le contrat ne se poursuit pas et ne se transforme pas en CDI au moment de sa fin ;
  • d'un montant = 10% de la rémunération totale brute perçue par le salarié depuis le début du contrat.

Contenu du CDD à objet défini : des obligations

Dans ce tableau, retrouvez tout ce que doit obligatoirement comporter le CDD à objet défini, en plus de toutes les mentions existant dans le droit commun :

 
Mentions Objet
Intitulé Le contrat précise impérativement sa nature : « contrat à durée déterminée à objet défini ».
Accord collectif Le contrat mentionne l'intitulé et la référence de l'accord collectif autorisant l'employeur à utiliser cette forme de CDD.
Projet Le contrat mentionne et décrit :
  • le projet (nature, contenu) ;
  • la durée prévisible du projet.
Tâches à accomplir Le contrat définit les missions pour lesquelles il a été conclu.
Fin du contrat Le contrat mentionne l'événement dont la survenue entraîne sa fin (fin du projet ou fin de certaines missions à l'intérieur du projet).
Délai de prévenance Le contrat précise le quantum du délai de notification par l'employeur au salarié de la survenue de l'événement entraînant la fin du contrat (2 mois, au minimum, avant l'échéance).
Rupture anticipée Le contrat mentionne :
  • le droit pour chaque partie de rompre le contrat de façon anticipée pour une raison réelle et sérieuse ;
  • le moment où ce droit peut-être exercé ;
  • le formalisme de notification de cette rupture.
Indemnité de fin de contrat Le contrat indique :
  • les conditions de versement de l'indemnité ;
  • le montant de l'indemnité.

D'autres clauses peuvent être rajoutées par l'employeur (lieu de travail, confidentialité, etc.) :

  • si le CDD appartient aussi à une autre catégorie de contrat ayant des clauses spécifiques obligatoires pour une raison autre que sa durée, ces clauses se rajoutent et cumulent avec celle propres au CDD, par exemple :
    • clauses obligatoires propres au contrat de travail à temps partiel si le CDD est aussi à temps partiel ;
    • clauses obligatoires propres à une mission effectuée à l'étranger : devise servant au paiement du salaire + conditions de rapatriement) ;
  • si une convention collective impose des clauses, il faut également les intégrer.
Télécharger le document Ooreka
Contrat de travail

Contrat de travail : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de contrat
  • Des conseils sur le contenu, le déroulement et la modification du contrat
Télécharger mon guide