Dispositif de pointage

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

Contacter un fournisseur extérieur ou créer son propre système.

Acheter ou créer son propre système : voici l'alternative de l'employeur qui souhaite mettre en place un système de pointage dans son entreprise.

S'il achète, l'employeur fait appel à un fournisseur de matériel et/ou solutions.

S'il met au point, l'employeur crée de toute pièce son propre dispositif de pointage du personnel.

Dispositif de pointage : faire appel à un prestataire

Pour trouver un fournisseur de système de pointage, deux solutions :

  • chercher les entreprise spécialisées dans les Pages Jaunes de l'annuaire,
  • chercher sur Internet.

Utiliser Internet permet d'être efficace et de gagner du temps pour obtenir de façon synthétique :

  • les coordonnées,
  • l'offre de services,
  • le détail des produits proposés par les fournisseurs de dispositifs de pointage.

Créer soi-même son dispositif de pointage

Du simple cahier à la mise au point d'un logiciel, l'employeur peut mettre lui-même au point son propre dispositif de pointage.

Le Code du travail impose le décompte et le contrôle du temps de travail des salariés par enregistrement mais pas le mode et/ou support d'enregistrement.

L'employeur peut choisir de créer lui-même son propre système de pointage.

Il peut choisir entre plusieurs modes :

Dispositif de pointage : créer son propre système de pointage
Type de dispositif Caractéristiques
Basique
  • Cahier ou feuille de pointage pré-imprimée sur lesquels les entrées et sorties et horaires quotidiens seront inscrits de façon manuscrite,
  • leur exploitation (report, calcul, cumul, totalisation, etc.) est faite par la suite manuellement ou par le biais d'une feuille de calcul Excel.
Partiel Acheter un matériel d'enregistrement (pointeuse numérique ou badgeuse, par exemple) mais développer soi-même un logiciel exploitant les données recueillies par ledit matériel.
Total Concevoir un procédé d'enregistrement automatique et un logiciel d'exploitation.

À noter : si la nature de son activité le permet - par exemple : salariés travaillant exclusivement sur ordinateur et avec un réseau interne - l'employeur peut installer dans chaque poste de travail une horlogerie indiquant et enregistrant le commencement et la fin de chaque période de travail, les données étant ensuite centralisées sur un poste dans lequel est installé un logiciel d'exploitation.

Lire l'article Ooreka