Congé parental premier enfant

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

Vous venez d’accueillir votre premier enfant à la maison ! À l'occasion de cette naissance ou adoption, la maman ou le papa peut décider de prendre un congé parental.

Quels sont les salariés concernés par le congé parental  1er enfant ?

Dès qu’il justifie d’un an d’ancienneté dans l’entreprise à la date de la naissance de son enfant ou, en cas d’adoption, de son arrivée au foyer (avant l’âge de 16 ans), le salarié ou la salariée a la possibilité de bénéficier d’un congé parental. Le congé parental est de droit. L’employeur ne peut pas refuser de l’accorder.

Congé parental 1er enfant : quels sont ses différents types ?

Il existe deux types de congé parental :

  • le congé total durant lequel le contrat de travail est suspendu ;
  • le travail à temps partiel : la durée du travail doit être d’au moins 16 heures par semaine. Si le salarié ou la salariée peut choisir la durée du travail qui lui convient, les horaires doivent être répartis en accord avec l’employeur.

Quelle est la durée du congé parental pour un 1er enfant ?

La durée maximum du congé parental est d’un an. Il peut toutefois être prolongé deux fois, sans toutefois dépasser la date du troisième anniversaire de l’enfant.

  • En cas d’adoption, le congé ne peut dépasser une durée de 3 ans, si l’enfant est âgé de moins de 3 ans à son arrivée au foyer. En revanche, si l’enfant est âgé de plus de 3 ans et n’a pas encore atteint l’âge de 16 ans, la durée du congé est d’un an.
  • En cas de naissances multiples d’au moins trois enfants ou d’arrivée simultanée d’au moins trois enfants adoptés ou confiés en vue d’adoption, le congé parental peut être prolongé cinq fois pour prendre fin au plus tard au sixième anniversaire des enfants.

À chaque renouvellement, le salarié ou la salariée a la possibilité de transformer son congé parental en activité à temps partiel ou son activité à temps partiel en congé parental.

Lire l'article Ooreka

Congé parental 1er enfant : quelles sont les formalités pour en bénéficier ?

Si le salarié ou la salariée souhaite bénéficier d’un congé parental, il doit informer son employeur par lettre recommandée avec accusé de réception ou par lettre remise en main propre contre décharge. Cette lettre doit mentionner le point de départ et la durée du congé choisi.

Cette lettre doit être envoyée :

  • soit un mois avant la fin du congé de maternité ou d’adoption ;
  • soit deux mois avant la prise du congé si celui-ci ne commence pas immédiatement après le congé de maternité ou d’adoption.

Quelle rémunération pendant un congé parental pour un 1er enfant ?

Le congé parental n’est pas rémunéré. Toutefois, si les conditions sont remplies, le salarié ou la salariée peut bénéficier d’une allocation versée par la CAF :

Peut-on interrompre le congé parental et comment ?

En cas de décès de l’enfant ou de diminution importante des ressources du ménage, le salarié ou la salariée a la possibilité de :

  • reprendre son activité professionnelle initiale ;
  • transformer le congé parental total en activité à temps partiel ;
  • modifier la durée du temps partiel choisi, avec l’accord de l’employeur.

Une demande motivée doit être adressée à l’employeur par lettre recommandée avec accusé de réception un mois au moins avant l’interruption ou la modification du congé.

Lire l'article Ooreka

Quelle est la situation à la fin du congé parental ?

À la fin du congé parental, le salarié ou la salariée doit retrouver son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente.