Charges salariales

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

Les charges salariales (ou charges salariées) sont les cotisations et contributions sociales dues par le salarié.

Leur montant, servant au financement de prestations sociales, apparaît sur la fiche de paie du salarié à côté des charges patronales :

Charges sociales = cotisations salariales + cotisations patronales.

Salaire net = salaire brut (salaire de base + indemnité de congés payés + primes + heures supplémentaires) - cotisations salariales

Liste des charges salariales

C'est l'employeur qui collecte les cotisations et les reverse aux organismes sociaux (URSSAF, Pôle emploi, caisses de retraite complémentaire). Il existe plusieurs « familles » de cotisations salariales : 

Les cotisations de sécurité sociale sont versées à l'URSSAF :

  • assurance maladie, maternité, décès, invalidité ;
  • assurance vieillesse (retraite du régime général).

Les contributions sociales versées à l'URSSAF :

  • CSG (Contribution Sociale Généralisée) dont une part (à hauteur de 6,8 %) est déductible du revenu imposable ;
  • CRDS (Contribution au Remboursement de la Dette Sociale) non déductible du revenu imposable.

Les cotisations de chômage recouvrées par à l'URSSAF pour le compte de l'UNEDIC sauf cas particuliers : salariés agricoles, expatriés, VRP multicartes, intermittents du spectacle, etc. :

  • assurance chômage pour tous les salariés de moins de 65 ans (une contribution spécifique de solidarité s’applique aux salariés de 65 ans ou plus) ;
  • APEC (Agence pour l'Emploi des Cadres).

Les cotisations de retraite complémentaire versées aux organismes de retraite et de prévoyance :

  • cotisation Agirc-Arcco ;
  • contribution d'équilibre général (CEG) – qui remplace les cotisations AGFF et GMP depuis le 1er janvier 2019 ;
  • contribution d'équilibre technique (CET) pour les salaires supérieurs au plafond de la Sécurité sociale (PSS).

Charges salariales : taux et assiettes

Au total, le montant des cotisations salariales représente 22 % du salaire brut, ou 28 % du salaire net.

Cotisations de sécurité sociale

 

Assiette

Taux

Assurance maladie*

Salaire total

-

Assurance vieillesse plafonnée

1 PSS

6,90 %

Assurance vieillesse déplafonnée

Salaire total

0,40 %

* Une cotisation salariale maladie supplémentaire est appliquée dans les départements du Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle. Son taux est fixé à 1,50 %.

Contributions sociales

 

Assiette

Taux

CSG imposable

  • 98,25 % du salaire brut dans la limite de 4 PSS annuels (162 096 €) en 2019 ;
  • 100 % du salaire au-delà.

2,40 %

CSG non imposable 6,80 %

CRDS

0,50 %

Cotisations chômage

 

Assiette

Taux

Assurance chômage

Salaire dans la limite de 4 PSS

0 %

Cotisations de retraite complémentaire

 

Assiette

Taux

Agirc-Arrco

Tranche 1 - Jusqu'à 1 fois le PSS

3,15 %

Tranche 2 - Entre 1 et 8 fois le PSS

8,64 %

Contribution d’équilibre général (CEG)

Tranche 1 - Jusqu'à 1 fois le PSS

0,86 %

Tranche 2 - Entre 1 et 8 fois le PSS

1,08 %

Contribution d’équilibre technique (CET)

Salaire supérieure au PSS

0,14 %

Pour en savoir plus :

Contrat de travail

Contrat de travail : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de contrat
  • Des conseils sur le contenu, le déroulement et la modification du contrat
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Régime social

Sommaire