Annualisation du temps de travail

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

La durée légale du temps de travail est de 35 heures par semaine (article L. 3121-27 du Code du travail). Elle n'a pas été modifiée par la loi Travail d'août 2016. Mais des aménagements sont possibles pour augmenter la durée du travail en période de forte activité et diminuer la durée du travail en période de faible activité.

Ces aménagements permettent d'organiser la répartition de la durée du travail sur une période supérieure à la semaine, qui ne peut excéder un an ou, si un accord de branche l'autorise, trois ans.

L'annualisation est cependant soumise à conditions. Explications.

En quoi consiste l'annualisation du temps de travail ?

Les entreprises qui sont soumises à des fortes variations de leur volume d'activité au cours de l'année peuvent mettre en place un accord d'annualisation du temps de travail. Cela consiste à adapter le volume de travail fourni par les salariés aux besoins de l'entreprise.

  • Pendant les périodes de forte activité, les salariés travaillent plus que 35 heures par semaine.
  • Pendant les périodes de faible activité, les salariés travaillent moins que 35 heures par semaine.

Au final, sur l'année entière, le salarié travaille en moyenne 35 heures par semaine.

Mise en place de l'annualisation du temps de travail

L'annualisation du temps de travail ne peut pas concerner un seul salarié. Cet aménagement doit concerner l'ensemble de l'entreprise ou au moins tous les collaborateurs d'un même service.

  • L'entreprise doit d'abord consulter les représentants du personnel (délégués du personnel dans les entreprises de plus de 11 salariés ou comité d'entreprise dans les entreprises de plus de 50 salariés).
  • La direction de l'entreprise et les représentants du personnel doivent s'entendre sur un accord collectif ou une convention qui exposent les modalités précises de cet aménagement.
  • Cet accord collectif doit être transmis à l'inspection du travail.

Si aucun accord collectif n'a pu être signé avec les représentants du personnel, la direction peut quand même instauré un aménagement des horaires de travail mais uniquement pour des périodes de 4 semaines.

Rémunération et annualisation du temps de travail

L'employeur a deux possibilités :

  • L'employeur peut verser une rémunération qui dépend du travail réellement effectué par mois. Dans ce cas, la rémunération est variable d'un mois sur l'autre.
  • L'employeur peut lisser la rémunération sur l'année entière. Dans ce cas, le salarié perçoit une rémunération identique tous les mois. Cet avantage est alors indiqué dans l'accord collectif ou dans la convention signé avec les représentants du personnel.

Quelques règles à respecter en cas d'annualisation du temps de travail

  • L'aménagement du temps de travail ne peut se faire que par année civile. Aucun aménagement supérieur à un an ne peut être envisagé.
  • Le salarié doit être prévenu au moins 7 jours avant une modification de son emploi du temps.
  • La durée du travail effectif (hors temps de pause) ne peut pas excéder 10 heures par jour.
  • La durée du travail ne peut pas dépasser 48 heures par semaine.

Pour aller plus loin sur l'annualisation du temps de travail :